Gladiateur, rougissez le sable de l'arène !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gladiateur, rougissez le sable de l'arène !

Message par Napoleonswar le Mer 3 Déc - 16:19




☼-=-☼-==-☼-=-☼ Blades Of Soul ☼-=-☼-==-☼-=-☼


Le sable doré de l'arène frissone sous le vent... Le public est silencieux, il retient son souffle. Même les oiseaux ont arrêté de siffler. Il ne reste plus qu'une dizaine de gladiateurs, fatigués mais immobiles, les derniers Blades of Soul, les derniers trancheurs d'âmes face aux cohortes prétoriennes qui attendent, cachés derrière leurs grands boucliers noirs, le pilum à la main, craintifs. Le silence est mortel. Le grand Néron s'avance et de sa ballustrade, sans même ouvrir la bouche, il fait un geste de la main. Le geste du cahos. Le fer bat le fer, les lames s'emportent et se brisent contre la chair qui rougit le sable brûlant du sang des mortels vaincus...



Mais tout ne commenca pas ainsi. Laissez moi vous conter, ce qu'après tant de temps, le monde a oublié. Laissez moi vous dire comment la grandeur des trancheurs d'âmes a animé l'histoire et a fait vibrer le peuple de Rome...



Il est des histoires qui ne sont pas belles à raconter. Rome sous le joug de Néron, Rome humiliée, Rome accablée par la perfidie d'un empereur dénué de sens moral, empli de cruauté et de cynisme. Mais dans ces histoires, il y a des gens qui se lèvent et dans ces récits noirs, il y a des rayons de lumière qui sont beaux et qui ne s'oublient jamais...


Nous sommes le 27 des Ides de Mars 54. Claude meurt mystérieusement et Néron, son fils adoptif, monte sur le trône, devenant le cinquième empereur de la dynastie Julio-Claudienne, descendant de Caius Julius Caesar et d'Auguste. Je voyais Néron sur les marches du Sénat, triomphant, mais de quoi ? Le peuple applaudissait sous les yeux attentifs de la garde prétorienne, mais je les voyais tous, ils le savaient, ils complotaient, ils comprenaient. Néron n'était empereur que pour lui même. A sa droite, son frère Britannicus, fils et roi légitime destiné à monter sur le trône. C'est dès ce regard, dès qu'on vit les yeux de Britannicus avec ce désir de vengeance et cette haine qu'on su pourquoi on était fait. Quel serait désormais notre destin.


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Le temps passait et Rome était accablée de nouvelles taxes, mais surtout du déshonneur de son empereur qui jonchait chaque soir les rues pavées, alcoolisé jusqu'aux os... La situation devenait chaque jour plus terrible et Agrippine, sa mère ne le contrôllait plus. Britannicus, le 12 de l'olpice 54, sortit de l'ombre. Il fonda officiellement la guilde des trancheurs d'âme ou Blades of Soul, une légion gouvernée par le dieu Mars lui même qui leur avait donné le pouvoir de tuer toutes les âmes mortelles qui avaient un jour désobéi aux lois justes de la guerre en exécutant un innocent. C'était la punition de Mars, perdre son âme à jamais... Mais à travers cela, Britannicus n'avait quel seul but, détruire Néron.

Mais l'empereur savait tout. Ces espions se glissaient dans les ruelles de Rome comme des serpents, voyant et entendant le peuple lui-même... Le 12 du mois de Zeus, la garde prétorienne vint saisir Britannicus. Les trancheurs d'âme se mirent en quête de le libérer en assaillant le palais le même jour. La guerre était déclarée. Les trancheurs d'âmes étaient plus rapides, plus agiles, plus efficaces, ils étaient aidés d'Hadès. Alors que les trancheurs anéantissaient les légions romaines, leur chef Cartonus pénétra le palais et atteignit la chambre impériale. Il n'y trouva pas Néron. Mais un corps jonchait le lit. Du sang s'en écoulait doucement, se répandant sur le sol de marbre. Cartonus s'élança vers ce corps. Il connaissait bien cette noblesse d'apparence, il comprit qu'il était trop tard. Fou de rage il saisit son épée et exécuta tous ceux qui se trouvaient sur son chemin. Le piège fonctionnait. Britannicus avait été égorgé et les renforts de l'armée romaine, préparés soigneusement par Néron encerclaient les trancheurs d'âmes. Un seul ordre de Néron aurait suffit pour les faire disparaître à jamais, mais il aimait trop les jeux. L'arène et le peuple lui tendait la main et quel meilleur moyen d'affirmer son autorité...


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Le soleil se lève à peine lorsque les derniers trancheurs d'âmes entrent dans l'arène mais le sable est déjà chaud. Le peuple se tient là, hurlant la mort et le sang. Cartonus et Ancalyxus s'avance, suivis des plus grands Blades of Soul, à la merci d'un empereur dont ils ont juré la mort. Néron lève la main. Le peuple se tait et la voix des morts prend place parmi ceux qui s'apprêtent à combattre...



avatar
Napoleonswar
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 29/11/2014
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur http://stockagenapoleonswar.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gladiateur, rougissez le sable de l'arène !

Message par Napoleonswar le Jeu 4 Déc - 19:25

[size=120]- Introduction -[/size][/center]




Le sable doré de l'arène frissonne sous le vent... Le public est silencieux, il retient son souffle. Même les oiseaux ont arrêté de siffler. Il ne reste plus qu'une dizaine de gladiateurs, fatigués mais immobiles, les derniers Trancheurs d'Âmes, face aux cohortes prétoriennes qui attendent, cachées derrière leurs grands boucliers noirs, le pilum à la main, craintifs. Le silence est mortel. Le grand Néron s'avance et de sa balustrade, sans même ouvrir la bouche, fait un geste de la main. Le geste du chaos. Le fer bat le fer, les lames s'emportent et se brisent contre la chair qui rougit le sable brûlant du sang des mortels vaincus...

Mais tout ne commença pas ainsi. Laissez moi vous conter, ce qu'après tant de temps, le monde a oublié. Laissez moi vous dire comment la grandeur des trancheurs d'âmes a animé l'histoire et a fait vibrer le peuple de Rome...

Il est des histoires qui ne sont pas belles à raconter. Rome sous le joug de Néron, Rome humiliée, Rome accablée par la perfidie d'un empereur dénué de sens moral, empli de cruauté et de cynisme. Mais dans ces histoires, il y a des gens qui se lèvent et dans ces récits noirs, il y a des rayons de lumière qui sont beaux et qui ne s'oublient jamais...

Nous sommes le 27 des Ides de Mars 54. Claude meurt mystérieusement et Néron, son fils adoptif, monte sur le trône, devenant le cinquième empereur de la dynastie Julio-Claudienne, descendant de Caius Julius Caesar et d'Auguste. Je voyais Néron sur les marches du Sénat, triomphant, mais de quoi ? Le peuple applaudissait sous les yeux attentifs de la garde prétorienne. Je les scrutais tous avec attention, ils le savaient, ils complotaient, ils comprenaient... Néron n'était empereur que pour lui même. A sa droite, son petit frère Britannicus, fils et roi légitime destiné à monter sur le trône. J'ai croisé son regard, et dès que je vis ses yeux rouges de sang, je sus pourquoi j'étais fait, quel serait désormais mon destin...

« Je suis Dantus Lucius Ahenobarbus, fils adultérin et illégitime de notre juste empereur Claude, compagnon de sa succession de sang et ami de Britannicus. Sénateurs, je jure de venger le complot qui a fait de mon père un criminel et un assassiné de l'Empire. Je jure de mettre à bas ceux qui ont fait couler le sang du successeur des Césars et qui ont sali la haute lignée des Julio-Claudiens ! Rome peut-elle accepter ceci sans se révolter ? Rome peut-elle être le jouet de la tyrannie des criminels ? Tant que ce sénat n'agira pas, c'est Rome, son histoire et ses idées qui sombrent avec notre aveuglement. Ne voyez-vous donc pas que nous courons à notre perte ? Avez-vous tout oublié de Cicéron ? Depuis combien de temps, le sage Sénèque fait-il la révérence à un empereur qui assassine Rome chaque nuit ? »

A cet instant, la garde prétorienne franchit les portes du sénat en un vacarme effroyable. Je sens la main du centurion se poser sur mon épaule. Sans même jeter un regard à l'assemblée ici présente qui se tait, je rejoins les rangs qui m'encadrent hors du sénat...
avatar
Napoleonswar
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 29/11/2014
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur http://stockagenapoleonswar.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum